NOUVELLES
Informations
Le livre d'or
Nous avons lu...
Liens

Tibhirine, Notre-Dame de l'Atlas


2016 : vingtième anniversaire
du don d'eux-mêmes
par les frères de Tibhirine.

P. Christian de Chergé
En plus de l'intérêt que représente pour tous l'histoire des frères de Tibhirine,
nos deux communautés sont reliées par l'appartenance à l'Ordre cistercien de la stricte observance
.

Nous connaissions personnellement plusieurs des frères de Tibhirine,
et nous gardons leur souvenir dans nos coeurs et dans nos prières.

Photo: P. Christian de Chergé à Bonneval pour une réunion régionale en 1992.




Résumé de l'histoire de la communauté

L'histoire de la communauté commence en 1843, lorsque 16 moines cisterciens de la stricte observance (Surnommés trappistes: le même ordre qu'à Bonneval) de l'abbaye d'Aiguebelle (Drôme) fondent un monastère en Algérie, à Staouéli. En 1904, sur fond de conflit entre l'Eglise et l'Etat, les moines choisissent de se transférer en Italie.

En 1938, les trappistes reviennent en Algérie : quelques anciens de Staouéli, avec des moines d'Aiguebelle et 12 moines venus venus de Rahjenburg, en Yougoslavie (dans l'actuelle Slovénie), fondent le monastère de Notre-Dame de l'Atlas à Tibhirine (Tib-Harine, les jardins. A l'époque de la fondation du monastère, le village n'existe pas encore) en tant que prieuré dépendant d'Aiguebelle.


Monastère de Staouéli: le cloître
Monastère de Staouéli: le cloître

Les frères de Tibhirine
Carte de voeux du monastère de Tibhirine en 1962.

Le monastère, situé sur les hauteurs de Médéa, à 88 km au sud d'Alger, est doté d'un domaine de 375 hectares, mis en valeur par le travail agricole des frères. A partir des années 1950 et surtout pendant la guerre, de nombreuses personnes descendent de la montagne par crainte des troubles et s'installent peu à peu aux alentours et sous la protection du monastère, ce qui contribue au développement du village de Tibhirine. Après l'indépendance, la communauté est autorisée à demeurer sur place; elle ne conserve qu'une douzaine d'hectares, cultivés conjointement par les moines et par des personnes du village. Frère Luc, le médecin, soigne bénévolement les malades. Un groupe de prière inter-religieux, le Ribât-es-Salam («lien de la paix») rassemble frères et villageois.

Les troubles des années 1990, avec l'interdiction du Front Islamique du Salut en 1992, menacent cet équilibre. Le 14 décembre 1993, des ouvriers yougoslaves chrétiens sont tués sur un chantier près du monastère. Les moines, pressés par les autorités de quitter le pays, sont au contraire invités par la population à rester. Pour ne pas prendre parti dans le conflit qui déchire l'Algérie, ils refusent la protection de l'armée. Dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, sept frères sont enlevés: Christian, Christophe, Michel, Paul, Célestin, Luc, et un frère qui n'appartenait pas à la communauté: Bruno, prieur de la communauté de Fès au Maroc. Les frères Amédée et Jean-Pierre ne sont pas emmenés. Le 21 mai suivant, la mort des sept moines enlevés est annoncée, et leurs têtes sont retrouvées un peu plus tard. Les circonstances exactes de leur mort restent inconnues.
Les deux survivants et d'autres moines ont poursuivi la vie monastique cistercienne au Maghreb, d'abord à Fès, puis à Midelt au Maroc, où la communauté Notre-Dame de l'Atlas vit toujours.

 Un article sur Notre-Dame de l'Atlas à Midelt

 Site créé par l'Ordre Cistercien de la Stricte Observance, par des familles et des amis des frères de Tibhirine : biographies des frères, documents...

Frère Christian
Frère Christian, le prieur
Frère Christophe
Frère Christophe
Frère Luc
Frère Luc, le médecin
Frère Célestin
Frère Célestin
Frère Paul
Frère Paul
Frère Michel
Frère Michel
Frère Bruno
Frère Bruno, prieur de Fès
« S'il m'arrivait un jour - et ça pourrait être aujourd'hui - d'être victime du terrorisme qui semble vouloir englober maintenant tous les étrangers vivant en Algérie, j'aimerais que ma communauté, mon Église, ma famille, se souviennent que ma vie était donnée à Dieu et à ce pays... »

Testament de Fr. Christian


Pour aller plus loin: quelques livres

Les frères de Tibhirine
  Passion pour l'Algérie. Les moines de Tibhirine, l'enquête d'un historien américain
de John W. Kiser, Nouvelle Cité, 474 pages.
(En savoir plus sur le site de La Procure)
Livre de référence sur les événements de Tibhirine.

  Le souffle du don. Journal du frère Christophe, moine de l'Atlas, 8 août 1993-19 mars 1996
de Christophe Lebreton, Bayard - Centurion, 203 pages.
(En savoir plus sur le site de La Procure)
Ce Journal est une source passionnante sur la vie de la communauté de Tibhirine, sous la belle plume de ce poète qu'était Frère Christophe.

  Dieu pour tout jour. Chapitres de Père Christian de Chergé
de Christian de Chergé, éditions de Bellefontaine, 620 pages.
(En savoir plus sur le site des éditions de Bellefontaine)
L'enseignement du Père Christian de Chergé à ses frères révèle l'audace prophétique d'un homme de pensée et de prière : une pensée tendue vers son « incarnation » en communauté et une foi vécue au risque de la rencontre.

  L'Autre que nous attendons. Homélies de Père Christian de Chergé (1970-1996)
de Christian de Chergé, éditions de Bellefontaine, 583 pages.
(En savoir plus sur le site des éditions de Bellefontaine)
Christian de Chergé commente la parole de Dieu, pour ses frères et pour nous.

La rose est sans pourquoi
P. Christian: "La rose est sans pourquoi" (Angelus Silesius).
Carte de voeux du monastère de Tibhirine en 1995 (extrait).


Articles et documents sur Tibhirine

  Le testament du prieur de Tibhirine, Christian de Chergé
Un document essentiel.

  Frère Jean-Pierre raconte la nuit de l'enlèvement.
"Un moine doit rester moine..."

  Le Monde: le massacre de Tibéhirine
Le Monde revient sur les événements de 1996, avec des documentaires de l'époque, interview de Mgr Claverie, évêque d'Oran (qui sera lui-même tué trois mois plus tard), et d'autres documents.

  L'histoire des moines de Tibéhirine
Article de La Croix.

  Archives vidéo de l'Institut National de l'Audiovisuel.

Documentaire: Les Veilleurs de l'Atlas

Un documentaire sur Tibhirine et spécialement Frère Luc.


(Si la vidéo ne s'ouvre pas, cliquez ici)

Des hommes et des dieux: bande-annonce et critiques

  "Le film de la grâce"!  Critique des Inrocks

  Critique  de Famille Chrétienne

  La France chauffée aux moines  Libération

  "Laissez passer l'homme libre!"  Critique du Monde (Le titre fait référence à un mot d'auto-dérision de Frère Luc).



Debout

Venez frères qui peinez
c'est l'échelle du repos
pour grimper là-haut
sur les genoux
de l'Eternel

Venez vous qui pleurez
c'est l'échelle où s'élève
le chant vertical
juste la voix
en présence du Père

Courage
c'est l'échelle dressée à l'assaut des ténèbres
la joieestlumière
tout en haut de la souffrance

Parole d'ascension sur la pierre adossée
etprièredansl'hommebrisé


confidence du ciel


Deboutamiécoute

la vie est heureuse
à l'échelle de l'AMOUR

Frère Christophe Lebreton,
moine de Tibhirine


Croix de Tibhirine
Croix de l'église de Tibhirine



 

Page d'accueil


 Recherche/plan
Infos pratiques
Partager...