Hommage à Pierre Soulages

« Lumière et ténèbres »


Les Entreprises du Patrimoine vivant de l'Aveyron ont souhaité rendre hommage à Pierre Soulages par des oeuvres relevant de leur savoir-faire.
Voici la contribution de la Chocolaterie de Bonneval.

Le thème

Le thème retenu pour réaliser l'oeuvre revient à s'inspirer de l'extrait de réflexions de l'artiste Pierre Soulages : «  … mais il y a aussi chez nous des noirs de fête, de luxe tout autant que d'austérité monastique, de solennité officielle mais aussi de révolte et d'anarchie ».

Le projet

Hommage à Pierre Soulages Le noir est de circonstance. Nous travaillerons donc le chocolat noir. Mais le noir ne se révèle à nos yeux ouverts que par le jeu de la lumière. Et là où Pierre Soulages fut un grand metteur en scène des rayons lumineux, c'est bien dans le cadre de l'abbaye de Conques. Chocolat noir et vitraux de Pierre Soulages donc. Mais comment révéler la lumière sur la page noire d'une plaque de chocolat ? Révélation et lumière, deux termes si proches l'un de l'autre et bien souvent corollaires du texte, du Verbe, ou du témoignage. Imaginons alors que les manuscrits occitans de la « Chanson de Sainte Foy » exposés depuis près de 12 ans dans le choeur de l'abbaye se reflètent dans les vitraux ! Nous aboutirions alors peut-être à une sorte d'évocation du célèbre Prologue de Jean : « Au commencement était le Verbe… et la lumière brille dans les ténèbres… ».

Réalisation

Le projet est donc de réaliser deux tablettes de chocolat noir 70 % au « Thé d'Aubrac » représentant des vitraux de Pierre Soulages sur lesquels se reflète la chanson de Sainte Foy.

Les différentes étapes de la réalisation de ce projet sont les suivantes :
- La fabrication de deux moules à tablette en forme de vitrail. Après avoir sculpté une matrice, les chocolatiers en font un moulage de plâtre qui est ensuite coulé dans du silicone pour devenir notre moule.
- Le travail infographique, exécuté par Christine Hélène RAULT, permet d'intégrer des lignes du texte manuscrit calligraphié de la « Chanson de Ste Foy » entre chaque plomb des vitraux. Ce travail est imprimé en effet miroir sur un support qui va être découpé puis positionné au fond des moules.
- Le moulage des tablettes. Le chocolat est manuellement tempéré puis coulé dans les moules de manière à ce qu'il s'imprègne du texte en filigrane.
- La réalisation d'un coffret. Andrée CHAZALY, animatrice de loisir créatif au sein du foyer rural de Nasbinals, fabrique un écrin conçu dans le respect tant de l'esprit monastique de Bonneval que du travail de Pierre Soulages. Ce coffret contribue à la présentation des tablettes tout autant qu'à leur préservation.
Xavier PITON


Hommage à Pierre Soulages

Hommage à Pierre Soulages

chanson de Sainte Foy
La Chanson de Sainte Foy

J’entendis lire, sous un pin, un livre latin
du vieux temps : je l’écoutai tout, jusqu’à la fin.
Jamais ne fut sens, qu’il ne l’expose...
 


 

Page d'accueil


 Recherche/plan
Infos pratiques
Partager...